La milonga Tango Barge:

5 Port de la Râpée, 75012 PARIS – Métro Gare de Lyon

(pour les fréquences et horaires cf./for schedule, please check www.tango-argentin.fr)

Déjà, on aime le titre ! Un peu « barge » tous les « tango addict » le sont… De plus, tanguer sur un bateau, quoi de plus amusant ! La légère déclivité, moindre que sur la péniche de la Milonga Nix Nox, peut effrayer les équilibres fragiles mais on la sent à peine et de plus la barge ne vogue pas. Pourtant, depuis les hublots et les baies vitrées de la grande salle, on aperçoit le fort courant de la Seine qui fait défiler les bateaux-mouches, les péniches et les navettes de la police fluviale : Se fluctuat nec mergitur* n’est-elle la devise de Paris !? (* vogue mais ne sombre jamais).

Mais pour y accoster, il faut la mériter. Accrochée en contre-bas du Quai de la Râpée, rive droite, la barge est juste au pied du tout moderne Pont Charles de Gaulle, à quelques mètres sur la droite ; on ne peut y accéder que par une voie barrée que l’on pense interdite. Si la barrière est baissée il suffit d’appuyer et comme un sésame, on vous laisse passer, et là, récompense suprême à Paris, un parking, jusqu’ici gratuit !  Pour mieux se repérer de loin, c’est sur le quai opposé au « géant crocodile vert » qui abrite la Cité de la Mode et du Design dit « Les Docks ».

IMG_3327 CROP&RED-1

Dès que vous avez retiré le pied de la terre ferme, un grand espace baigné de rose vif et d’argent vous accueille dans son décor glitter, baroque et scintillant. A droite la piste et les tables réservées aux tangueros avec dîner spécial si on le souhaite et à gauche diner des groupes ou des habitués. Au milieu le bar et ses serveurs et serveuses, gracieux et affairés.

Aux premières heures, Carmen l’inénarrable tanguera au nom et au regard d’andalouse, qui a connu les premières heures du tango à Paris, jadis avec Victor, aujourd’hui disparu, donne des cours aux débutants ; puis vers 21H30 les connaisseurs arrivent… La piste est d’un beau bois sombre bien ciré mais pas glissant, la DJette ,Odile Fillon, met des tangos à l’ancienne et des cortinas parfois dansantes (oups!). On se croirait dans une croisière tango sans le mal de mer mais avec tout le charme de l’ambiance, un poil surannée et branchée à la fois, les tables sont conviviales et l’esprit aussi.

Une traversée recommandable !

IMG_3375 CROP2&RED-2